Sing street - John Carney

Publié le par livresquementvotre

Synopsis

Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant  « Top of the Pops » est incontournable.

Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecœur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter.

Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu'en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir,  il lui propose de jouer dans son futur clip.

Mon avis

J'avais très envie de parler de ce film que j'ai vu il y a deux semaines.

En y allant, nous nous attendions à voir un film assez léger et drôle après avoir visionné la bande-annonce. Ce n'est pas tout à fait l'impression avec laquelle nous sommes sortis de la salle de cinéma. 

En réalité, même s'il s'agit d'un film plein d'humour, le film n'est pas ce qu'on peut appeler "léger". Le fond historique de l'Irlande dans les années 80 est très présent au long de ce film et cette volonté qu'avait les irlandais d'aller vers un "ailleurs", une Angleterre qui se présente comme une terre promise, pose un décor particulier. 

On a ressenti, à travers chaque personnage, un background très travaillé. En effet, les personnages ne sont pas tous développés dans leur intégralité (il fallait pas en faire un film de 4h non plus!) mais on a vraiment l'impression que l'histoire de chacun d'entre eux a été réfléchie et approfondie par le réalisateur

(et/ou le scénariste). Dès lors, on est attaché à tous les personnages et on imagine aisément le passé de l'un ou l'autre.

L'autre point qui m'a semblé intéressant, c'est cette cellule familiale bancale et forte à la fois dans laquelle évolue le personnage. Sa famille a une grande importance dans le film et est source de beaucoup d'émotions pour le spectateur.

Enfin, musicalement (parce que je ne peux définitivement pas faire l'impasse dessus), on voit une réelle évolution au long du film des talents du groupe qui passe d'un groupe de jeunes faisant de la musique d'amateurs à un groupe tout à fait respectable avec des chansons/parties musicales très intéressantes.

Sans en vous en dire plus, je vous invite vivement à aller voir ce petit bijou s'il est en salle près de chez vous ou à le visionner après sa sortie en DVD. Selon moi, il n'a pas eu le succès qu'il aurait dû avoir et n'a pas été assez proposé dans les salles de cinéma.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article