Soldat Peaceful - Michael Morpurgo

Publié le par livresquementvotre

Et comme on s'arrête jamais sur une bonne lancée, voici un des livres que j'ai lu en début d'année suite à une "étude" en cours de littérature jeunesse.

 

Soldat Peaceful

Michael Morpurgo

Gallimard jeunesse

soldat-peaceful.jpg

 

4e de couverture

Il s'appelle Tommo. Il n'a que dix-sept ans mais il a déjà vécu bien des choses, des joyeuses et des plus tristes. Il a passé une jeunesse heureuse avec sa mère et ses frères à la campagne, même si sa vie n'était pas toujours facile. 

Mais tout a changé lorsqu'il est parti pour la guerre avec son grand frère Charlie.

Cette nuit, Tommo ne veut surtout pas dormir, il veut penser à lui, à eux, à leur vie passé. Parce que demain, au petit matin, son existence va basculer pour toujourd. Il veut profiter pleinement de ces dernières heures pour se souvenir, pour ne jamais oublier que rien n'est plus beau que l'amour et la fidélité, que rien n'est plus terrible que l'injustice et la guerre...

 

Mon avis

Dans un premier temps, il faut savoir que j'ai abordé ce roman d'un oeil différent puisqu'on en avait parlé en cours de littérature jeunesse et, qu'en plus de cela, la prof nous avait raconté la fin. Honnêtement, je suis vraiment mal partie parce que j'ai horreur de connaître la fin d'un livre. D'autant plus que cette fin là (sans spoiler) elle est vraiment géniale. Mais bon, on m'en a dit tellement de bien que me voilà partie à le lire et deux jours après c'était fait !

Il s'agit vraiment d'un roman plein d'émotions. On revit ses souvenirs avec le personnage tout en stressant parce qu'on se rend bien compte que quelque chose va arriver mais on ne sait pas réellement quoi. L'histoire m'a "prise aux tripes", comme on dit par chez moi.

Les personnages sont vraiment bien dépeint, on croirait presque les connaître à certains moments. On haï les même personnes que Tommo, on est furax quand on voit que son frère lui pique la vedette auprès d'une jeune femme mais on l'aime quand même parce que bon c'est son frère quoi, on est ému quand on voit l'amour porté à Big Joe par tous les personnages et on sourit lorsqu'ils se mettent à chanter Oranges et Citrons. 

La guerre est terrible aussi, on s'y croirait presque. Je ne suis pas vraiment fan des romans historiques mais je dois avouer que tous ceux qui reviennent sur les guerres mondiales m'ont toujours fait drôle. Comme lorsqu'on regardait des documentaires sur la guerre au collège en cours d'histoire. On en a mal au bide. Parce que ça a beau être de la fiction, on sait que certains sont passés (ou passent encore malheureusement) par là. 

Je dois aussi avouer (toujours sans spoiler) que j'avais beau savoir la fin, ça ne m'a pas empêcher d'avoir autant d'émotions dans les yeux et dans le bide que si je ne l'avais connue.

 


C'est vraiment un gros coup de coeur en romans jeunesses pour moi. Je lui attribue donc la note de 5/5 et le conseille à partir de la 4e/3e, je pense, et jusqu'à pas d'âge. 

Coup-de-coeur.jpg

Publié dans Romans jeunesses

Commenter cet article